L‘association Le Pays Bas-Normand  (PBN) a un but, l’histoire et le patrimoine du Bocage ornais, de ses villes de Flers, Tinchebray, La Ferté-Macé, Domfront. de ses campagnes, de Passais à Putanges, de Messei à   Carrouges.   En 2019 , le PBN recense plus de 160 adhérents.

Conférences-diapos : cliquer sur la catégorie Conférences, voyages, animations (sur la droite de cette page)

La revue : elle  explore toutes les périodes et tous les thèmes : société, économie, politique, comportements, art, soit une riche documentation sur  la Normandie,  l’Orne, le Bocage.

Pour commander cliquer dans le haut de cette page d’accueil sur revue/ achat ou sur contact/abonnement

Numéros récemment parus :  voir les liens en cliquant sur les titres en  bleu

 

Moulins et minoteries du Bocage ornais.

Tome 1 Les moulins traditionnels des XVIIe et XVIIIe siècles.par Patrick Birée. 2022.

178 pages 20 Euros;

         Au cours du XIXe siècle, la meunerie est passée des moulins traditionnels aux minoteries. Les premiers voient leurs mécanismes actionnés par l’énergie hydraulique obtenu à partir d’une roue (plus rarement par l’énergie éolienne) et ils produisent une farine rudimentaire, de pauvre qualité. Les secondes , d’une architecture plus imposante, qui n’est souvent plus actionnée par la force des rivières, mais les machines à vapeur, les moteurs puis par l’électricité. Les cylindres et plansichters remplacent alors les meules et les bluteries . les farine e, les plus souvent élaborées à partir du blé, sont variées et de plus grande qualité nutritionnelle.

         Dans le Bocage, plus de 300 sites ont été répertoriés au fil des quatre derniers siècles. 24 sont particulièrement étudiés.

         La meunerie est aujourd’hui un monde presque disparu. mais deux sites deux sont encore en fonctionnement, l’un pour la farine des moutures pour animaux, (au Moulin rouge au Châtellier, l’autre la minoterie Deslandes à Saint-Pierre-du-Regard. Quatre anciens moulins ont de plus été adaptés pour la fabrication d’hydroélectricité.

La Préhistoire dans le Bocage ornais et ses abords.

Par Dominique Cliquet , Antoine Chancerel, Emmanuel  Ghesquière

272 pages 25 Euros. Décembre 2021

 

La Table au Diable à Passais-la-Conception (photo LA Table au Diable à Passais-la-Conception

U

André Rougeyron 1939-1967, maire de Domfront par Bernard Desgrippes, 2020, 20 Euros

La famille Salles à La Ferté-Macé, par Michel Louvel, 2018, 18 Euros, Une dynastie du textile au cœur d’une ville industrielle au XIX et première moitié du XXe siècle

Être paysan dans le Domfrontais (1650-1850) par Sébastien Weil, 2019, 18 Euros

La Mairie et le Musée Municipal de La Ferté-Macé par Michel Louvel et Jean-Luc Normand, 2019, 18 Euros, 118 pages

70 ans d’histoire du théâtre de Flers (1878-1948) par Viviane Huet -Pouthas. Quel théâtre pour une petite ville industrielle? 2019, 15 Euros

 

La carte postale, correspondances civiles et militaires. Un exemple: Domfront par Bernard Desgrippes-2018, 15 euros/ »

Pain, pénuries, grippe » (Orne 1914-1918)(La terre et les usines au service de la Défense) (2017 et 2018), par Gérard Bourdin 20 euros

Les églises de Tinchebray, par Jean-Luc Normand et Gérard Villeroy (2017) 

La Libération du canton de Tinchebray/ Macr-Heri Barrabé, Stéphane Robine, Gérard Villeroy (2014)

,