Le marais du Grand-Hazé (Briouze et Bellou-en-Houlme). La plus vaste zone humide de l’Orne. 2021. Par J.M. Cador, et J.M. Moriceau , professeurs d’Université, Alexis Robert, Le Centre permanent d’initiatives pour l’Environnement et le Conseil départemental de l’Orne. Coordination Jean-Luc Normand. 202 pages. 20 Euros

Par J.M. Cador, et J.M. Moriceau , professeurs d’Université, Alexis Robert, Le Centre permannent d’initiatives pour l’Environnement, et le conseil départemental de l’orne. Coordination Jean-Luc Normand

Le conseil d’administration

Le conseil d’administration du PBN

Gérard Bourdin , président ; Stéphane Robine et Gérard Villeroy, vice-présidentsAlain Namont secrétaire, Marc-Henri Barrabé secrétaire adjoint; Yves Letortu, trésorier ; membres: Dominique Benoît, Patrick Birée, Corentin Chesnel, Bernard Desgrippes, ; Maxime Guilmin, Alain Hairie, , Serge Lamy, Michel Louvel, Jean-Claude Martin, Franck Mauger, Marie Montembault, Jean-Luc Normand,

La famille Salles à La Ferté-Macé, par Michel Louvel, 2020, 18 Euros

La Ferté – Macé a la chance d’avoir un historien chevronné qui a déjà beaucoup donné .Son dernier travail publié par le pays bas – normand ( numéro 1 / 2 ; 2020 ) confirme le talent de Michel Louvel .Il ressuscite l’extraordinaire aventure industrielle  de la famille Salles .On entre au cœur d’une entreprise : son implantation ; ses techniques et machines ; ses produits ; ses comptes ; ses employés ; ses aléas : fortunes et infortunes .On suit la réussite sociale d’une famille de  » bourgeois conquérants  » , qui investit , qui prospère , qui adopte un genre de vie noble . Acceptant la République mais intimement liée à l’ Eglise catholique .Une enquête remarquable qui se lit comme un roman .Avec en prime une réflexion sur l’industrialisation , réussie grâce à un terreau de capitaines d’industrie issus de l’économie pré industrielle .Et une réflexion sur la désindustrialisation . Sans doute inévitable .Mais grave surtout par ce qu’il n’y a pas eu de relève . Ni de produits ; ni de capitaine d’industrie , comme l’exemple Salles le prouve pour le XIX eme siècle .Lire Michel Louvel éclaire ainsi les problèmes du présent par les exemples du passé (Jean-Luc Normand)

Les églises de Tinchebray, par Jean-Luc Normand et Gérard Villeroy

Quatre édifices: Saint – Rémi ;
Notre – Dame – des – Montiers ;
Saint – Pierre ;
Sainte – Marie .
Les églises offrent un remarquable exemple de plusieurs siècles d’histoire religieuse et artistique , du XI eme au XXeme siècle .Tinchebray représente une situation tout à fait exceptionnelle des églises paroissiales d’origine, en – dehors du centre du bourg .Mais , au – delà de la difficulté , pour les autorités et pour la population , à gérer cette excentricité , l’étude est un parcours à travers les siècles ,les pratiques religieuses ( celles entourant la mort en particulier ) ,les écoles artistiques .
L’amateur d’art sera conquis par un ensemble qui part du roman et s’achève dans les vitraux contemporains ,donne à voir le gothique et un remarquable clocher fortifié ,s’épanouit dans le superbe style  » Louis XV  » de Notre – Dame – des – Montiers ,interroge le XIX eme et le XX eme siécle à Saint – Pierre et à Sainte – Marie .

L’ouvrage enracine les quatre églises dans l’histoire et la vie quotidienne des gens,
Il permettra à chacun d’organiser sa propre visite et de regarde d’une autre façon des sites que l’on croit connu en suivant les commentaires d’auteurs avertis et clairs

Pour commander, retour à la page d’accueil, onglet revue/achat (haut de la page)
Prix: 20 euros, plus 2 euros pour frais de port